Rencontre du 9 juin, ce qui s’est dit…

 

La journée du 9 juin on s’en souviendra. Vous avez vu les photos dans notre dernier reportage, mais pas le travail. Au programme il y avait entre autres :

  • Les défis des parents solos : comment on les vit, comment on les relève ?
  • Charge mentale – éducation des enfants – difficultés financière –  séparation…L’organisation collective, à quoi ça sert, comment la faire ?
  • S’entraider et se ressource r- Définir des actions – Décider ensemble…
  • Faire réseau entre les collectifs et les associations de parents solos ?

40 personnes en ont discuté passionnément, collectivement, positivement. Elles venaient organisées comme Josépha, Amina et Francine de Révail’toi. Ou toutes seules parfois de loin comme Rinda de Nancy ou Marion de Rumegies dans le Nord dans la perspective de monter un groupe d’entraide chez elles dans leur quartier ou leur village. Ou membre d’un groupe de paroles de papas solos comme Francois de Chartres.

Toutes les réponses n’ont pas été apportées. Mais par exemple pour monter un groupe quelques unes ont été amenées : ne pas rester seule, s’épauler collectivement, faire participer les parents mobilisés dès le début.

 

Sur les situations vécues par les parents solos les échanges – intenses on s’en doute- ont donné l’occasion de se donner du courage, des tuyaux, de l’audace. Et de faire des propositions de solutions.

Quant aux revendications et questions qui pourraient répondre aux difficultés plusieurs problématiques récurrentes ont fait l’unanimité, au moins pour être discutées et affinées pêle-mêle : l’aide pour la garde des enfants entre 6 et 10 ans, les allocations familiales dès le premier enfant, le temps de répit, l’accès au logement, à la formation diplomante.

Tout le monde a apprécié l’ambiance, la convivialité, la réalité et la qualité des échanges. La rencontre a été plébiscitée. Les numéros de téléphone et adresses mails ont été échangés, les contacts pris, les rendez-vous fixés.

Alors bien entendu, tout le monde est parti en étant bien convaincu que cette rencontre n’était que la première !

Et pour le plaisir, encore quelques photos: