Des associations de proximité proches des réalités vécues

 

DEUX  MODALITES D’ACTION IDENTIFIEES

Les associations de terrain, de proximité  ont  un rôle majeur dans l’accompagnement et la compréhension de ce qui se joue dans la réalité vécue par les parents solos. Elles se retrouvent souvent dans un rôle de médiateur entre des parents solos parfois fragilisés et des institutions qui ont du mal à communiquer.

Au delà, deux modalités d’intervention majeure des ces associations sont repérées par les travaux à l’origine du réseau Parents solos et Compagnie.

  • La démarche pro-active ou « l’aller vers »
    Elle implique le déplacement et le fait de sortir, mener des actions à l’extérieur de l’équipement ou de son champ d’intervention. Elle se double de façon systématique d’une posture « d’écoute active » Il s’agit juste de prêter une oreille attentive, d’écouter et d’entendre sans préjuger afin au minimum de soulager, éventuellement d’orienter et conseiller si la demande émerge.
  • L’accompagnement du pouvoir d’agir
    Pour  ceux qui le mettent en œuvre, « le faire avec » est la condition nécessaire pour « aller vers ». Dans certains cas, au-delà de l’écoute active, on pratique le soutien aux projets et le partenariat professionnel-bénévoles. On retrouve de plus en plus  des pratiques d’accompagnement de groupe de parole, de soutien   logistique à des actions collectives, d’appui méthodologique à des projets conçus par des  parents solos..la panoplie de l’accompagnement au pouvoir d’agir des parents solos se diversifie.

LE DEVELOPPEMENT DE COLLECTIFS DE PARENTS SOLOS

Les parents passent également à l’action, mettent en œuvre leur pouvoir d’agir et s’organisent en associations de proximité. Celles pour l’instant identifiées sont fondées et animées par des mères.  On retrouve chez chacune d’entre elles la motivation  de vouloir offrir à d’autres ce qu’elles n’ont pas  trouvé dans leur parcours personnel souvent douloureux après la séparation : écoute, soutien, entraide et ressourcement.