Parents solos et Handicap: Le séjour au Pouligen raconté à deux voix

Par celle de Révail’Toi…

Nous avons pu partir ensemble en vacances suite à la rencontre de nos deux associations, Révail’Toi et Second Souffle  en fin d’année 2017. D’emblée, nous nous sommes plues et reconnues dans nos envies et objectifs de faire des choses concrètes…. Second  Souffle a participé à nos café-débats, et nous avons assisté à certains de leurs réunions, histoire de bien faire connaissance durant les 6 mois suivants.

Le pari semblait fou en aussi peu de temps, et il a fallu rester modeste pour rendre le projet réalisable avec un noyau dur d’adhérents ; car les aléas des familles solos, c’est de ne pas toujours savoir les dates des congés de l’autre parent aussi longtemps à l’avance !

Le vrai bonheur est d’être parti sous le soleil, en découvrant le vie « commune » ensemble, comme des gosses allant en colonie !

La solidarité a joué à tous les instants afin que que chaque parent (maman) puisse avoir son moment de répit. Les enfants se sont bien entendus car les tranches d’âge correspondait bien.

Le mot d’ordre : liberté et fraternité, avec le clou de la semaine : notre repas /fêtes d’anniversaires dans un excellent restaurant qui a pris en compte les spécificités de notre groupe  !

 

…Et par celle de  Second Souffle

43% des parents ayant un enfant en situation de handicap déclarent ne jamais partir en vacances en famille. 80 % réclament du temps libéré.

Les familles ont besoin de souffler, certes, mais, à bien choisir, certaines d’entre elles préfèrent passer ce moment avec leur enfant handicapé,

 

en compagnie de toute la fratrie, plutôt que de le placer en séjour adapté, ce qui est majoritairement le cas jusqu’à maintenant.
Mais une telle option suppose évidemment une prise en charge adéquate, sur place, qui permet alors de dégager du temps pour se consacrer aux frères et sœurs ou du temps pour les parents. Une parenthèse salutaire et vitale.

Handicap ou monoparentalité : Des difficultés similaires.

Dans un contexte de gestion quotidienne parfois laborieux, où les questions de budget, d’emploi, de garde d’enfants s’entrecroisent, le départ en vacances s’avère souvent inaccessible. En fonction des individus, les freins peuvent être plus ou moins prégnants : ressources financières insuffisantes, appréhensions liées à la mobilité, organisation complexe surtout lorsqu’il s’agit d’une première expérience, etc.

Un départ en vacances pour un parent seul ou ayant un enfant en situation de handicap s’avère être à la fois un temps nécessaire pour se ressourcer et un temps générateur de stress. La préparation logistique d’un premier départ en vacances amène les familles à alourdir ses tâches déjà importantes au quotidien. Il devient alors le seul acteur et responsable de l’élaboration de son projet vacances.

Ce séjour Au Pouliguen a été organisé en Partenariat avec l’Association Rev’aile toi . Nous les remercions chaleureusement pour cette collaboration.

Bravo et merci aux adhérents pour avoir fait de ce séjour un moment agréable pour tous !

Merci aussi aux enfants pour leur bonne humeur communicative !

Merci au Centre de Vacances « Mon Abri » pour leur accueil durant ces quelques jours . Nous tenons également à remercier l’UNALG, Parents Solos et Compagnie, la Ville d’Elancourt, la Préfecture des Yvelines et l’Association K’ d’urgence pour leur soutien.