L’interview de la semaine-La Pépinière, un nouvel acteur du réseau

L’association des Usagers du  centre social La Pépinière intervient depuis de nombreuses années dans l’Accompagnement des Familles Monoparentales.

Simon, Michèle, vous en êtes responsables.  Racontez nous ce qu’il s’y passe?

Depuis 1990, nous accompagnons des femmes en situation de monoparentalité. Notre action se déroule en 2 temps :

– 6 semaines de mobilisation à temps plein, qui vise à lever les freins sociaux à l’insertion pour des femmes en situation de monoparentalité et bénéficiaires des minimas sociaux.

Nous travaillons avec elles autour des problématiques suivantes : équilibre/bien être, santé, conjugalité/féminité/parentalité, vie quotidienne, condition des femmes/citoyenneté et vie professionnelle. Au terme de ces 6 semaines, les femmes ont construit leur projet de vie en fonction de leurs envies et les freins levés.

– 12 mois d’accompagnement individuel afin de mettre en œuvre le projet de vie élaboré.

L’équipe AFM est constitué de travailleurs sociaux et d’une quinzaine d’intervenants extérieurs.

 

Parlez nous de la Courte échelle et de Mary Paupin’s

La  Courte Echelle permet à des familles sous conditions de ressources de bénéficier d’un mode de garde auprès d’assistantes maternelles. Ces dernière  acceptent les horaires atypiques d’accueil d’enfants, ce qui est un gage pour ces familles pour reprendre une activité professionnelle. Par ailleurs, nous les accompagnons aussi dans leurs missions et obligations d’employeurs.

Mary Pau Pin’s , que nous avons créé, est un service de baby-sitting solidaire. Ainsi, pour une participation modique, des familles peuvent faire garder occasionnellement leurs enfants par des bénévoles de notre centre social.

 

Racontez nous l’aventure du 8 mars 

Un groupe de 12 femmes est mobilisé depuis janvier dans le cadre de la préparation de la journée du 8 mars. De leurs échanges et des rencontres  est née l’idée de se déplacer à Paris pour porter auprès du législateur une parole collective sur les problématiques et les enjeux de la monoparentalité s’appuyant sur leurs parcours de vie et leurs expertises citoyennes.

Afin de préparer ce déplacement, de nombreux temps de travail avec le groupe ont été organisés. Ils ont porté sur le recueil de la parole, l’imagination de solutions, l’échange d’informations sur le fonctionnement de notre système démocratique, l’organisation logistique du déplacement . Mais aussi et surtout sur la structuration dans un texte fondateur pour ce groupe  qui porte tant sur  leur diagnostic que sur  leurs aspirations à voir la monoparentalité traitée sous un prisme nouveau et faisant l’objet d’une réelle priorisation par la puissance publique.

Ce texte a ainsi pu être présenté à l’Assemblée Nationale auprès de la délégation aux droits des femmes le 8 mars.

Et maintenant, quelles sont les perspectives?

 

Ce moment fort a permis de structurer un groupe de femmes issues de nos mobilisations AFM et fortement engagées à poursuivre un travail sur ces enjeux. Aujourd’hui, aucune perspective n’est définitivement arrêtée. Elles sont, en effet, en cours de construction par le groupe  devrait les présenter  au cours du 2ème trimestre 2017 lors de la soirée de restitution de cette action 8 mars.

Un film, réalisé par un documentariste palois, est en cours de création. Le cinéaste a en effet suivi tout le projet, de sa phase de conception jusqu’à sa concrétisation. Ce film vise à mieux faire comprendre la monoparentalité et les enjeux qui en découlent, mais aussi à témoigner de la démarche initiée par ce groupe de femmes.